Comment arrive-t-on à s’auto-saboter?